VOTRE CHEVAL A-T-IL MAL AU DOS ?


Pour le savoir, répondez à ce questionnaire.

♦ Son comportement habituel s’est-il modifié ?


° Il répugne à sortir du box, ne se laisse plus attraper ° Au box, il s’accule sur la mangeoire ou l’abreuvoir, ne se roule plus ou se roule excessivement, retourne sans arrêt sa litière, fait des tas, est incapable de rester immobile ou détendu, laisse constamment une jambe au repos, change souvent de jambe, piétine sur place ° Avec le maréchal, il se défend au parage, au ferrage, ne veut pas donner ses postérieurs ou rester en appui sur un membre ° Il voyage mal, ne reste pas en place pendant tout le transport


♦ Son caractère s’est-il modifié ?


° Présente-t-il des signes d’agressivité : agite la tête, oreilles couchées, fouaille de la queue, cherche à mordre, grince des dents, n’accepte plus le contact, le pansage, les massages ° Présente-t-il des signes de tristesse : abattu, immobile, apathique, oreilles pendantes, boude sa nourriture ° Présente-t-il des signes de stress : tension générale du corps, raide, figé, anxieux, tics répétitifs, appétit capricieux, grince des dents, crottins mous


♦ Présente-t-il des signes locaux au niveau du dos ?


° Chaleur anormale, zones douloureuses, gonflement ° Présence au niveau de la peau et du poil de zones de frottement, zones indurées, poils blancs ° Sudation anormale localisée


♦ Signes en relation avec l’activité sportive


° N’aime pas être sellé, réagit au sanglage, creuse le dos au montoir ° Se cabre ou fait le gros dos régulièrement ° Traine des pieds, trébuche, fait des faux pas, tient toujours sa queue du même côté ° Raide, maladroit, lent à échauffer et à détendre (« dos froid »), inconfortable pour le cavalier


♦ Signes se manifestant au travail sur le plat


° Attitude du cheval dorsalgique ° Cherche à allonger ou refuse d’allonger son encolure ° Ne veut pas, ne peut pas arrondir son dos, son encolure ° Difficultés à se déplacer en ligne droite ° Difficultés à garder l’impulsion, le rassembler ° Désuni, change constamment de jambe, ne tient pas le galop ° Se penche dans les virages, tourne large ° Ne peut pas reculer correctement ° Les défenses augmentent au fur et à mesure que le travail progresse


♦ Signes se manifestant au travail à l’obstacle

° Refuse de sauter ° Se précipite sur les obstacles ° Se vrille sur l’obstacle ° Ne peut pas arrondir son dos, saute à plat ° Puissance et impulsion de l’arrière-main diminuée


Si vous avez répondu oui à au moins 1 de ces questions, c’est que votre cheval a de grandes chances de souffrir du dos, demandez confirmation à votre vétérinaire.



QUELLES SOLUTIONS EXISTENT POUR PRENDRE EN CHARGE LE MAL DE DOS DE VOTRE CHEVAL ?


Si les manifestations que vous observez peuvent être très semblables d’un cheval à l’autre, il faut savoir que les causes de douleurs dorsales sont très nombreuses et extrêmement variées.


D’où la nécessité d’avoir pour chaque cheval une approche thérapeutique spécifique et sur mesure.


La simple administration de médicaments antalgiques et/ou anti-inflammatoires va se borner à traiter la douleur par voie générale.


Cela ne supprimera pas la ou les causes et les problèmes réapparaîtront inévitablement.


Dans le domaine des chevaux athlètes de haut niveau où les exigences en terme de performances et de résultats vis à vis du cheval sont très élevées, nous a appris que chaque détail est important et que la prise en charge du cheval qui souffre du dos (cheval dorsalgique) nécessite une prise en compte globale de l’ensemble du corps et pas seulement du dos. En effet, si les douleurs du dos peuvent avoir pour origine le dos lui-même, elles peuvent également être la conséquence d’un autre problème situé à distance, sur une autre région du corps parfois très éloignée.


La prise en charge par le massage agit de façon préventive.



© 2023 Bio Beauty Care. No animals were harmed in the making
  • Instagram
  • Facebook Social Icône